L’évocation d’esprits

No Comments

L’au-delà et les esprits sont des sujets qui n’en finissent pas d’intriguer. Pour essayer d’explorer ces univers inconnus, l’homme à recours à l’évocation d’esprits qui consiste justement à établir une communication entre le monde des esprits et celui des vivants. Cette pratique, assez complexe, est très utilisée par ceux qui ont le don de voyance lors de leurs séances et suivant la demande de ceux qui les consultent.

Différentes sortes d’esprits peuvent être évoqués :

– Les esprits libres ou esprits déliés au corps. Il s’agit de l’âme du mort. Pour une raison ou une autre, il arrive qu’on ressente le besoin d’être encore une fois en contact avec un être qui n’est plus de ce monde. Toutefois, il faut faire attention parce que l’évocation de l’esprit d’une personne récemment décédée comporte des risques. En effet l’âme de celle-ci prend du temps à se détacher du corps dont il avait l’habitude d’habiter et l’évocation pourrait ne pas produire l’effet désiré.
– Les esprits attachés à un corps en vie, à une personne vivante peuvent aussi être évoqués. Tout le monde (un homme, une femme, un enfant, un jeune, une personne âgée) peut être concerné par cette pratique. Pour la réussite de cette pratique, l’âme de la personne doit quitter le corps où il habite, le temps d’un moment, pour venir au lieu de consultation pour entrer en contact d’une manière ou d’une autre avec ceux qui l’évoquent. Dans ce cas, l’évocation doit se faire la nuit, pendant que la personne est en phase de sommeil profond.

Les bonnes conditions pour réussir une évocation

La complexité de l’évocation nécessite le respect et la maîtrise de diverses conditions pour pouvoir établir le contact avec un esprit:
– L’endroit où l’on exerce cette pratique doit être un lieu calme, loin des bruits parasites.
– La sérénité de l’atmosphère entre les personnes présentes est également importante pour parvenir à évoquer un esprit.
– Pour s’adresser à un esprit, il faut utiliser un langage simple, clair et limpide.
– Pendant toute la séance, la douceur du ton utilisé est primordiale.
En résumé, il faut veiller à ne pas faire fuir l’esprit qu’on évoque.

Évocation des mauvais esprits

L’évocation des mauvais esprits est parfois nécessaire lors de la pratique de la voyance. Ce type d’évocation fait souvent appel à des démons ou des esprits sombres, suivant la demande et le résultat escompté.
Divers points doivent donc être pris en compte avant et durant la pratique, tels que :
– La nature de l’esprit. Il faut connaître l’esprit qu’on veut solliciter et laisser peu de place au hasard. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit ici de « mauvais » esprit.
– Les fonctions et les offices de l’esprit. Savoir de quoi l’esprit est capable et surtout pourquoi on fait appel à lui.
– L’endroit de l’évocation. Il doit être adéquat, c’est à dire un endroit où l’esprit se sentirait assez à l’aise pour se manifester sans pour autant nuire à la sécurité et à la sérénité de ceux qui font appel à lui. En d’autres termes, il faut se familiariser avec l’environnement de l’esprit.

La prudence et la concentration doivent être toujours de mise à chaque fois que l’on évoque ce genre d’esprit.

Vu la complexité de l’évocation et les risques encourus, il est vraiment préférable d’opter de la pratiquer avec l’esprit d’une personne déjà décédée depuis quelques années.

Categories: Voyance - esoterisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *